Anne-Cécile LE RIBEUZ-KOENIG

Maître de conférences, 9e section CNU, langue et littérature françaises du Moyen Age, Université de La Réunion (2016)

Membre élue du comité de direction et du conseil d’unité de DIRE en tant que trésorière (2017)

Formatrice ESPE (visite de stagiaires M2 étudiants et fonctionnaires ; encadrement de mémoires MEEF Lettres)

Depuis septembre 2016, Maître de conférences, Université de La Réunion, laboratoire DIRE, spécialité : langue et littérature françaises médiévales.

2008 – 2016PRAG, Université Grenoble Alpes, IUT2, départements Information-communication et Informatique

2015-2016 Responsable de la VAE, (DUT « Métiers du livre et du patrimoine, option bibliothèques » ; licence professionnelle « Responsable de ressources et projets : littérature et documentation pour la jeunesse » ; licence professionnelle « Métiers des bibliothèques, de la documentation et des archives numériques »)

2008-2016 Responsable de l’enseignement de l’expression, département informatique

2008-2012 Responsable de l’insertion professionnelle, département informatique.

+ chargée de cours à l’Université Savoie- Mont-Blanc, UFR de Lettres et sciences humaines, Master MEEF Lettres,

+ membre de Imaginaire et socio-anthropologie (ISA), devenu une composante de l’UMR LITT&ARTS / participation à l’axe « Etude de media comparés ».

2006 – 2008 Enseignante en collège (Aubervilliers) et lycée (Drancy), Seine-Saint-Denis

+ chargée de cours à l’université de Versailles- Saint Quentin, IUT de Vélizy, département informatique

2003-2006ATER, Université de Paris-Est-Marne-La-Vallée, UFR Lettres arts et communication, membre de l’équipe d’accueil Littératures, savoirs et arts (LISAA)

2005 Soutenance de doctorat, université de La Sorbonne –Paris IV : « Ecriture et lecture du romanesque à la fin du Moyen Age. Le Petit Artus de Bretagne. Ysaïe le Triste. Meliador», mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité (direction Jacqueline Cerquiglini-Toulet, président Dominique Boutet, rapporteur Christine Ferlampin-Acher, Sylvie Lefèvre, Michelle Szkilnik)

2002- 2003 Enseignante titulaire en collège (Sarcelles),  Val-de-Marne

+ chargée de cours à l’Université de Paris-Est-Marne-La-Vallée

2001-2002 Enseignante stagiaire en lycée (Beauvais), Picardie

1999-2001Allocataire de recherche, Université de La Sorbonne- Paris IV, UMR 8092 « Etude et édition de textes du Moyen Age »

1998 Agrégation externe de Lettres modernes.

Université de La Réunion

Ancien français / histoire de la langue (Master MEEF, Lettres)

Langue et littérature médiévales (L1- L2- L3 Lettres)

Intermédialité  / Méthodologie du mémoire professionnel (Préprofessionnalisation L3 Lettres)

 

-       Université des Seychelles

Littératures francophones (L2 Lettres)

Littérature française classique (L2 Lettres)

 

-       Auparavant

Ancien français / histoire de la langue, université de Savoie, en Master MEEF Lettres (2012-2016)

Langue et littérature médiévales, littérature générale et comparée, université de Paris-Est –Marne –la-Vallée et université de Savoie, en L1-L2-L3 Lettres (2002-2005, 2012, 2015)

Expression écrite et orale, psychologie sociale de la communication, communication professionnelle écrite et orale, histoire de la lecture, sémiologie de l’image, repères culturels, créativité, université Grenoble Alpes, IUT2, en DUT informatique, DUT communication, DUT information numérique dans les organisations, DUT métiers du livre, Licence professionnelle Systèmes informatiques-Métiers de l’internet et des applications multimédias (2007-2016)

Collège et lycée (zone d’éducation prioritaire)

ETUDES MEDIEVALES : LANGUES ET LITTERATURES D'EXPRESSION FRANCAISE

 

- Le roman arthurien (XIIe –XVe siècles) : une poétique en mouvement.

- L'écriture romanesque et la convergence des traditions arthuriennes, épiques, lyriques, didactiques ; l’articulation entre la fiction et l’Histoire, entre la fiction et l’actualité aux XIVe et XVe siècles.

- La mise en page et en image des manuscrits et des imprimés, en particulier les programmes iconographiques des romans arthuriens (XIVe – XVIe siècles).

- L'évolution des modes de réception pour le roman et la lyrique : de l’oral à l’écrit, de la performance vocale/chorégraphique au livre. Archéologie des média.

 

Mots-clefs : roman arthurien - mise en prose épique - lyrisme - réception - poétique - esthétique littéraire XIVe – XVIe siècles - mise en page et en image - archéologie des media

  • Membre de la SIA (Société internationale arthurienne, section française)
  • Membre de la SLLMOO (Société de Langues et de Littératures Médiévales d'Oc et d'Oïl)
  • Membre de Modernités Médiévales
Direction d'ouvrage, Proceedings

Article dans des revues

Chapitre d'ouvrage

Autre publication

Communication dans un congrès

Pré-publication, Document de travail