Maître de Conférences 12e section CNU

Docteur en Etudes Germaniques

 

Depuis 2014 : Membre élu du Conseil de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de la Réunion.

 

2013-2015 : Directrice du département d’Etudes Germaniques, Université de la Réunion.

Coordination du dossier d’accréditation 2015-2020 pour la Licence LLCE et élaboration de la maquette de Licence LLCE allemand.

 

Depuis 2011 : Coordinatrice ERASMUS pour les universités allemandes et autrichiennes (une vingtaine d’universités partenaires).

 

Depuis 2011 : Responsable pédagogique et présidente du jury de L3 LLCE allemand.

 

Correspondante de l’AGES (Association des Germanistes de l’Enseignement Supérieur) à l’Université de la Réunion.

 

2011 : Mise en place du projet ALLES (Action pour l’Allemand dans l’Enseignement Supérieur, projet piloté par le Goethe Institut et le DAAD) à l’Université de la Réunion.

Postes occupés

Depuis 2010 : Maître de Conférences au département d’Etudes Germaniques, Université de la Réunion.

2009-2010 : ATER en Etudes Germaniques à l’Université du Maine (Le Mans). Enseignement en Licence et Master dans les filières LLCE et LEA.

2008-2009 : ATER en Études Germaniques à l’Université de Franche-Comté (Besançon). Enseignement en Licence et Master dans les filières LLCE et LEA.

2005-2008 : Chargée de cours, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg.

- Romanisches Seminar : Traduction allemand-français (Oberstufe, préparation au Staatsexamen).

- Frankreich-Zentrum : Cours destinés aux étudiants des Masters franco-allemands « Études journalistiques » (Master professionnalisant en collaboration avec le Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme, Université de Strasbourg) et « Études Interdisciplinaires en sciences humaines et sociales » (Master recherche en collaboration avec l’Université Lyon II et l’ENS-LSH).

- Sprachlehrinstitut et Zentrum für Schlüsselqualifikationen : Cours de FLE.

2005-2006 : Geprüfte Hilfskraft, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, dans l’équipe de recherche de Prof. Dr. Stefan Pfänder (linguistique, études culturelles).

 

Prix et bourses

2010 : Prix Pierre Grappin (Prix national récompensant chaque année une thèse en Etudes Germaniques).

2006 : Marbacher Stipendium (Deutsches Literaturarchiv Marbach) pour l’exploitation du fonds d’archives Günter Eich / Ilse Aichinger.

2005-2006 : deux bourses doctorales du CIERA + bourse exceptionnelle du CIERA pour un entretien avec Ilse Aichinger à Vienne.

2005 : Bourse Pierre Grappin.

2003-2005 : deux bourses doctorales du DAAD.

 

Diplômes

2010 : Qualification aux fonctions de maître de conférences (section 12 CNU : Langues et littératures germaniques et scandinaves).

2009 : Doctorat en Études Germaniques (Cotutelle Université Paris-Sorbonne – Paris IV / Albert-Ludwigs-Universität Freiburg). Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

  • Sujet de thèse : Signes et traces dans l’œuvre poétique de Günter Eich.
  • Soutenance à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) devant un jury composé des Professeurs Rémy Colombat (Paris IV, directeur de thèse), Jacques Lajarrige (Paris III, président), Rolf G. Renner (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, co-directeur de thèse), Werner Frick (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg).

2003 : DEA d’Études Germaniques, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Mention Très Bien.

2001 : Maîtrise LLCE allemand, Université Toulouse Le Mirail (Toulouse II). Mention Très Bien.

2000 : Licence de Lettres Modernes, Université Toulouse le Mirail (Toulouse II). Mention Bien.

1999 : Licence LLCE allemand, Université Toulouse II. Mention Très Bien.

1998-1999 : Bi-admissibilité et inscription sur liste complémentaire au concours d’entrée de l’École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud, section langues vivantes.

Licence LLCER allemand 

- littérature des pays germanophones

- traduction

- grammaire et linguistique

- analyse de documents iconographiques

 

Master MEEF allemand 

- préparation à l’épreuve de composition du CAPES externe d’allemand : thématiques littéraires et notions civilisationnelles.

- préparation à l’épreuve de traduction du CAPES externe d’allemand : version et analyse de séquences (version/thème).

 

Encadrement de la recherche

Direction de mémoire :

Mémoire de didactique « Film et immigration en cours de langue » sur le film de Yasmin Samdereli Almanya – Willkommen in Deutschland (Emilie Bernard, M2 Métiers de l’enseignement, 2012-2013).

 

Membre du jury de soutenance de mémoires sur les sujets suivants :

- „Dr. Mengele, der Todesengel von Auschwitz oder die Ambivalenz normalen Menschen im III. Reich“ (M1 recherche).

- „Kritik der Schule in den Schulromanen von Robert Musil und Hermann Hesse“ (M2 métiers de l’enseignement)

- „Gewalt- und Lagererfahrung in Nationalsozialismus und Stalinismus (M2 Métiers de l'enseignement).

- „Zur literarischen Darstellung historischer Kontinuitäten und Brüche in Uwe Johnsons Roman Jahrestage“ (M2 métiers de l’enseignement).

- „Die Frage der Ästhetik in den Fotos von Leni Riefenstahl und George Rodger“ (M2 Métiers de l’enseignement).

- „Ein Arzt im Dienste nationalsozialistischer Vernichtungspolitik: der Fall des Doktor Mengele“ (M2 Métiers de l’enseignement).

 - „Trauerarbeit, Überlegungen zu Andres Veiels Film Black Box BRD“ (M2 Métiers de l’enseignement).

Littérature allemande après 1945.

Poésie de langue allemande.

Critique génétique.

Image de Madagascar dans la littérature des pays germanophones. 

- AGES (Association des Germanistes de l’Enseignement Supérieur)

- GIRAF / IFFD (Groupe Interdisciplinaire de Recherche Allemagne-France / Interdisziplinäre Forschungsgemeinschaft Frankreich-Deutschland)

- Schiller-Gesellschaft (Marbach am Neckar)

- ACAR (Amis de la Culture Allemande à la Réunion)

 

- DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst / Office allemand d’échanges universitaires)

Ouvrage individuel (accepté, en attente de publication) 

Sandie Attia : Signes et traces dans l’œuvre poétique de Günter Eich, Peter Lang, collection « Contacts » (dir. Jean-Marie Valentin), à paraître en 2016-2017.

 

Direction d’ouvrage

Sandie Attia, Nathalie Le Bouëdec, Ingrid Streble, Alice Volkwein (dir.): Der Spur auf der Spur. Sur les traces de la trace (coll. Germanisch-Romanische Monatsschrift. Beihefte 71), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2016.

 

Articles

Acceptés (en attente de publication)

  • « ‘Günter Eich […], der neulich aus dem Chaos auftauchte und mir sehr schöne neue Arbeiten sandte’: Wandlungen und Paradoxe des Gedichtbandes Abgelegene Gehöfte (1948) », in: Detlev Haberland: Ästhetik und Ideologie 1945 (actes du colloque organisé par le Bundesinstitut für Kultur und Geschichte der Deutschen im östlichen Europa (BKGE), Oldenburg, 23-25 nov. 2015).
  • « Colonie française, utopie allemande : Madagascar dans la littérature pour la jeunesse de Max Mezger », in : Utopies et dystopies coloniales (actes du colloque OSOI, Université de la Réunion, 8-9 déc. 2014).

 

Publiés

  • « Monika fährt nach Madagaskar (1931) : héritage colonial et éducation des filles dans les romans pour la jeunesse de Max Mezger », in : Denis Bousch, Thérèse Robin, Elisabeth Rothmund, Sylvie Toscer-Angot (dir.) : Héritage, transmission, enseignement dans l'espace germanique, Presses Universitaires de Rennes, 2014, pp. 95-114.
  • « Sous les plaques d’égouts, la folie ? Günter Eich et la Frankfurter Allgemeine Zeitung », in : Le texte et l’idée, Centre de recherches germaniques de l’Université de Lorraine, Nancy, 2014, pp. 1-15.
  • « DDR-Madagaskar und zurück: Erlebte und erschriebene Dezentrierung in Rulo Melcherts Gedichtband Auf dem stierhörnigen Mondkahn », in: Germanistik in der Schweiz. Zeitschrift der Schweizerischen Akademischen Gesellschaft für Germanistik, hrsg. von Michael Stolz, in Zusammenarbeit mit Laurent Cassagnau, Daniel Meyer und Nathalie Schnitzer, Heft 10/2013, pp. 355-367.
  • « ‘Quer durch die Fährten gehn’ : Histoire(s) et déraillements poétiques dans l’œuvre tardive de Günter Eich », in : Rémy Colombat, Françoise Lartillot : Poésie et Histoire(s) en Europe aux XXe et XXIe siècles (Coll. Genèses de textes / Textgenesen), Peter Lang, 2013, pp. 245-265.
  • « Le prisonnier et le poète. Écriture du Moi dans les manuscrits de captivité de Günter Eich », in : Etudes Germaniques, Paris : Didier, 66 (2011), 2 (Chemins de la poésie allemande de F. Hölderlin à V. Braun. Hommage à Rémy Colombat), pp. 395-410.
  • « Günter Eich, traducteur herméneute d’un texte absent », in: Alison Boulanger, Jessica Wilker (dir.) : La posture de l’herméneute. Essais sur l’interprétation en littérature, Paris : Classiques Garnier, 2011, pp. 107-122.
  • « Das Gedicht ‚Gespräche mit Clemens’ und seine Vorfassungen : ‚Versuche in Wasserfarben’ und poetologische Verschlüsselung », in: Carsten Dutt, Dirk von Petersdorff (Hrsg.): Günter Eichs Metamorphosen. Marbacher Symposium aus Anlass des 100. Geburtstages am 1.Februar 2007 – Heidelberg: Universitätsverlag Winter, 2009, pp.33-46.
  • « Günter Eich / Wilhelm Lehmann : malentendu, désaveu ambivalent et innovation poétique », in: Sidonie Kellerer, Astrid Nierhoff-Fassbender, Alice Perrin-Marsol,  Fabien Theofilakis (dir.) : Missverständnis-Malentendu. Kultur zwischen Kommunikation und Störung – Würzburg: Königshausen & Neumann, 2008, pp. 209-224.

 

Comptes rendus d’ouvrages

  • Neumann, Peter Horst: Die Rettung der Poesie im Unsinn. Über Günter Eich (Aachen: Rimbaud, 2007), in: Études Germaniques, Paris: Didier, 63 (2008), 3, p. 660.
  • Buchheit, Sabine: Formen und Funktionen literarischer Kommunikation im Werk Günter Eichs (St. Ingbert: Röhrig, 2003), in: Études Germaniques – Paris: Didier, 60 (2005), 1, pp. 193-194.

 

Traduction

Krämer, Sybille [traduction de Sandie Attia et Alice Volkwein]: « Traces, graphé, arts du savoir. Pour une épistémè de la trace », in : Sandie Attia, Nathalie Le Bouëdec, Ingrid Streble, Alice Volkwein (dirs.) : Der Spur auf der Spur. Sur les traces de la trace (coll. Germanisch-Romanische Monatsschrift. Beihefte, 71) Heidelberg: Universitätsverlag Winter, 2016, p. 31-42.

 

Communications sans publication

  • « Günter Eich et ses manuscrits : les secrets bien gardés de l’écriture poétique », conférence invitée dans le cadre du cycle de conférences « Langage et silence » organisé par le Centre de Recherches Interdisciplinaires et Transculturelles (CRIT, EA 3224), axe  « Non dit, savoir, secret », Université de Franche-Comté, 21 mai 2014, publication prévue dans les « Annales littéraires de Franche-Comté » (Presses Universitaires de Franche-Comté) ou la revue électronique e-crit du CRIT (EA 3224).
  • « Auf dem stierhörnigen Mondkahn : de la RDA à Madagascar, décentrements poétiques de Rulo Melchert ». Communication au Congrès « Centralité et particularité / Zentralität und Partikularität » organisé par l’Association des Germanistes de l’Enseignement Supérieur et la Schweizerische Akademische Gesellschaft für Germanistik, Bern, 14-16 juin 2012.
  • « Sous les plaques d’égout, la folie : Günter Eich au centre des débats de la Frankfurter Allgemeine Zeitung », communication au colloque organisé par Martine Carré, Ralf Zschachlitz et Ingeborg Rabenstein-Michel « Débats tabous d’après-guerre en Allemagne et leur résurgence dans la littérature de langue allemande à la fin du XXe et au début du XXIe siècles », Université Lyon II, 2-3 décembre 2010.
  • « Recherche en archives et critique génétique : un exemple d’interprétation ». Communication dans la Journée d’études « Méthodologie de la recherche en Langue, Littérature et Civilisation allemandes », Département d’études germaniques / CRLHOI, Université de la Réunion, 9 octobre 2010.
  • « Réseaux franco-allemands de jeunes chercheurs ». Présentation dans la Journée d’études « Méthodologie de la recherche en Langue, Littérature et Civilisation allemandes », Département d’études germaniques / CRLHOI, Université de la Réunion, 9 octobre 2010.
  • « Der Wesen Signatur, des Kaisers Unterschrift – La poésie de Günter Eich : genèse, correspondances et subversion du signe ». Conférence à l’ENS Ulm dans le cadre du séminaire de Ruth Vogel-Klein « La poésie allemande après 1945 », 11 mars 2010.
  • « Sujet lyrique et sujet empirique : les poèmes de captivité de Günter Eich et leurs avant-textes ». Intervention dans le séminaire de recherche 2009-2010 « Identité et altérité » de l’EA 3556 (« Expressions historiques, culturelles et esthétiques de l’identité. Espaces germanique, nordique et néerlandophone »), 30 janvier 2010.
  • « Exemple d’utilisation des manuscrits pour l’interprétation – Un poème de Günter Eich ». Intervention dans le cadre de la journée d’étude « Problématiques des équipes de recherche » de l’École Doctorale IV, Université Paris IV, 8 décembre 2006.
  • Participation au colloque franco-allemand « Humor in Deutschland und Frankreich und seine (Un)Übersetzbarkeit », Berlin-Brandenburgisches Institut für Deutsch-Französische Zusammenarbeit in Europa (Stiftung Genshagen), 28-29 avril 2006.
  • « La recherche en archives : traces et réseaux. Le cas des archives de littérature de Marbach ». Atelier méthodologique du CIERA, Paris, 31 mars 2006.
  • Présentation de travaux de traduction en cours : Maulwürfe de Günter Eich. Séminaire franco-allemand pour traducteurs littéraires dirigé par Josef Winiger, Europäisches Übersetzer-Kollegium, Straelen, 15-20 août 2005.

 

Organisation de colloque et responsabilités éditoriales

Membre du Comité éditorial et scientifique de l'ouvrage collectif Utopies et dystopies coloniales, actes du colloque de l’Université de la Réunion, 9-10 déc. 2014, organisé avec le concours de l'OSOI et placé sous l'égide des centres de recherches DIRE et LCF de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines.

Membre du Comité éditorial et scientifique de l’ouvrage collectif Mutations en contexte dans la didactique des langues : le cas de l’approche plurilingue, pluriculturelle et de la perspective actionnelle, Colloque en didactique des langues, UFR LSH, Université de la Réunion, 29-30 août 2012, organisé par le laboratoire CRLHOI EA 4078 (Centre de Recherches Littéraires et Historiques dans l’Océan Indien, Université de la Réunion).

27-28 novembre 2009 : Co-organisation du colloque interdisciplinaire franco-allemand Sur les traces de la trace / Der Spur auf der Spur à la Maison Heinrich Heine (Paris) dans le cadre de l’association GIRAF-IFFD, en partenariat avec l’OFAJ, le CIERA, la Maison Heinrich Heine, l’Université franco-allemande et les Universités Sorbonne Nouvelle (Paris 3), Paris-Sorbonne (Paris IV) et Paris 8 – Vincennes Saint-Denis.